Football Féminin : ce qui change à l’UEFA

Football Féminin : ce qui change à l’UEFA

Football Féminin : ce qui change à l’UEFA

La médiatisation du sport féminin continue à progresser, à travers cette fois-ci le football féminin.

Pour aller plus loin dans cet effort, L’UEFA a annoncé dans un article daté du 15 novembre 2017 qu’il change son modèle de parrainage sportif pour accélérer la croissance du football féminin et pour inciter davantage de filles et de femmes à jouer au football.

L’UEFA cherche à ouvrir la voie en « dégroupant » ses droits et en nommant une agence de vente spécifiquement pour le sponsoring du football féminin, en vue de créer de nouvelles offres pour soutenir la croissance et le développement des compétitions féminines.

Pour inciter davantage de filles et de femmes à jouer au football, le sponsoring des compétitions féminines a été dégroupé des compétitions masculines de l’UEFA. Des compétitions telles que l’EURO féminin 2021 de l’UEFA, la Ligue des champions féminine de l’UEFA et les compétitions juniors féminines de l’UEFA obtiennes leurs propre canal de parrainage à travers des initiatives dédiés au football féminin.

Déjà Lidl, Manchester City FC, Sky, Facebook, Twitter, ITV, Williams F1, EY, la British Olympic Association, la WWE, PepsiCo, la Rugby Football League, Jaguar, Land Rover, l’Angleterre Rugby et le Chelsea FC comptent parmi les marques et organisations leaders de l’initiative.

En rassemblant des entreprises de tous les secteurs de l’industrie du sport, l’UEFA entend utiliser les principaux enseignements de ces acteurs dans sa propre stratégie de parrainage du football féminin, en vue d’accélérer le rythme du changement et de transformer l’image globale du football.

Peter Willems, responsable des activités de marketing et de sponsoring à l’UEFA, a déclaré: « L’UEFA est fermement déterminée à accroître le nombre de filles qui jouent au football et à construire des compétitions féminines solides et durables avec la vision à long terme de faire du football le sport numéro un parmi les filles et les femmes d’Europe. »

En conclusion, l’ambition de l’UEFA d’avoir plus de filles et de femmes consiste à améliorer le profil et l’image du jeu, à accroître la visibilité et l’engagement, à stimuler la participation au niveau local et à accroître les investissements.