LE SPORT PROFESSIONNEL TIRE-T-IL LE MONDE AMATEUR VERS LE HAUT ?

LE SPORT PROFESSIONNEL TIRE-T-IL LE MONDE AMATEUR VERS LE HAUT ?

Meilleur buteur, meilleur passeur. Le sport amateur de haut niveau s’inspire beaucoup du sport professionnel, cela reste le même sport. L’approche de la compétition est la même entre sport amateur et sport professionnel. Les staffs techniques se ressemblent de plus en plus.

Le monde amateur essaye de prendre exemple sur le monde professionnel. Tel que le mentionne www.universport.fr Les sportifs amateurs sont sous contrat, ont des compétitions comme les professionnels, les différences entre les deux sont très peu nombreuses.

Si les clubs amateurs se considèrent comme des pros il leur faut gérer avec le peu de moyens qui sont les leurs. Les solutions numériques sont une des voies pour professionnaliser les sportifs et aussi pour améliorer le fonctionnement du club. Au niveau des entrainements, les clubs amateurs essayent de prendre le même rythme d’entrainement que celui des pros bien que le matériel ne soit pas le même, les clubs amateurs s’équipent néanmoins d’applications que la révolution numérique mobile rend accessible à leur budget.

Par ailleurs l’avis de Cédric Parisot l’entraineur du stade bordelais, club de CFA, montre au contraire dans un débat le grand fossé qui existe encore et toujours entre le sport pro et amateur. Pour lui, il y a une grande différence entre ces deux mondes notamment dans la gestion et la prise en charge. Les joueurs amateurs sont lésés aussi bien du point de vue logistique, de l’émergence des jeunes et sur le plan financier.

Larissa NKOA

 

 

Sources :

www.mesdebats.com

www.universport.fr/index.php?option=com_content&task=view&id=102

http://www.rtbf.be/sport/football/belgique/d2/detail_edito-de-rodrigo-beenkens-le-fosse-est-devenu-un-gouffre-entre-2-mondes